La concrétisation d’un pont pour Tilff

Ma question du 27/12/13 au Ministre Di Antonio
Share

Les travaux de rénovation du pont d’Esneux

Ma question  du 27/12/13 au Ministre Di Antonio
Share

Avant CHB, des alternatives

20130703 CHB Vero

Le PUM (plan urbain de mobilité) vise l’organisation de la mobilité non pas commune par commune mais à l’échelle de l’agglomération liégeoise toute entière. L’outil a été crée par José Daras ;-) .

Si le PUM de Liège est accepté, ce sera le premier de Wallonie! A nous, l’agglo liégeoise, d’honorer cette place, de montrer le chemin d’une mobilité qui ne sacrifie pas tout à la bagnole…

D’ abord, on agit sur le rail, les bus, le tram, les parkings relais, … après on voit s’il faut vraiment s’endetter pour construire une nouvelle route.

Pour rappel, la Wallonie a un réseau routier extrêmement dense et le Plan Routes Wallon, d’entretien et de réparation ce sont 150 millions d’euros qu’on ne sait pas consacrer à d’autres choses.

Share

Eoliennes le long des autoroutes …

Proposition du CDH il y a quelques jours, on peut atteindre 80% de l’objectif de 4500GWh en plaçant tous les mâts le long des autoroutes… Aujourd’hui quand j’interroge le Ministre Di Antonio c’est déjà beaucoup moins (50 à 60 % de l’objectif de production). La possibilité d’implantations le long des autoroutes est étudiée depuis 2 ans, c’est une bonne solution … Mais pour réaliser l’objectif d’énergie renouvelable éolienne uniquement le long des autoroutes, il faudra construire de nouvelles d’autoroutes… ;-)
Un article de Paul Piret à lire dans La Libre du 13/06/13 

 

 

 

 

 

 

 

Share

Echo de la presse suite à ma question sur le pont de Tilff

Un article de Marc Bechet à lire dans la DH du 28/05/13

Question du 27/05/13 posée au Ministre Di Antonio sur l’état d’avancement des réfections des ponts d’Esneux et de Tilff. 

Share

La liaison CHB et l’étude transitec considérant qu’une autoroute n’est pas pertinente

On apprenait cet été qu’une étude Transitec (commandée par le Gouvernement Wallon) concluait qu’une connexion autoroutière n’était pas pertinente et qu’une alternative routière, plus modeste et moins coûteuse, devait être envisagée.

Une solution moins coûteuse, cela réjouit toujours, mais si l’étude Transitec dit en plus qu’elle est justifiée au niveau de la mobilité, qu’il est justifié d’aller vers une alternative plus modeste, cela appuie le fait d’avoir une solution pertinente qui soit moins chère et qui grèvera donc moins le budget wallon.

La question posée à ce sujet au Ministre Di Antonio le 1/10/12

Share

Les dix-sept nouveaux projets routiers en Wallonie

La question posée au Ministre Di Antonio à ce sujet le 1/10/12
Share

A propos de CHB…

LE PLAN D’EXPROPRIATION DE LA LIAISON AUTOROUTIÈRE DE CEREXHE-HEUSEUX/BEAUFAYS
« J’ai posé cette question à Benoît Lutgen (CDH), alors ministre des Travaux, en juin 2011. La discussion qui s’en suivit en commission du parlement wallon fut … disons… franche et le Ministre de conclure que « les procédures d’acquisition sont suspendues et les arrêtés d’expropriation aussi, quand ils n’ont pas été mis en œuvre ».

C’est déjà ça. Une bataille, …pas la guerre. Reste la zone de réservation : cette bande de terre réservée depuis 1987 au plan de secteur pour construire une autoroute. Une autoroute dont les experts disent aujourd’hui qu’elle sera coûteuse, destructrice de paysage et inadéquate pour résoudre les problèmes de trafic existants.

A lire également, un article d’Eric Deffet dans Le Soir du 16/01/12

Pour lire l’article, cliquez ici

A lire aussi, un article de Marc Bechet dans la DH du 23/07/12

Pour lire l’article, cliquez ici

Share

Le pont de Tilff, suite et fin?

Ma question du 14/03/12 au Ministre Di Antonio

Share

Budget wallon: André Antoine: une gestion « deux poids, deux mesures » au détriment de la mobilité

Le « plan route », est insuffisant par rapport à l’ampleur du travail à réaliser. Dès lors comment payer l’accroissement de capacité du réseau routier alors même que l’entretien n’est pas assuré ?

 

Des centaines de millions d’euros sont investis dans des nouvelles infrastructures routières alors qu’elles ne le sont pas dans des infrastructures de transports publics ou de mobilité plus durable. Le budget est serré, il faut dès lors faire des choix. Les bons, ceux de l’avenir. Ceux qui nous garantiront une mobilité durable, accessible à tous.

La suite du communiqué est à lire ici

Share

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress