Liège, Namur, Mons, Louvain-la-Neuve, Libramont… et bientôt Charleroi?

Les centres de congrès sont trop nombreux, les opérateurs se livrent
une concurrence stérile alors que le marché des meetings est à la
traîne. La Wallonie va continuer à subsidier de nouvelles
infrastructures ?

Et dire qu’alors que j’interroge au parlement la ministre du tourisme sur cette thématique, l’actualité me rejoint. Pas beau ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.