Les projets wallons iront à la gare…

M. Lallemand, CEO d’Infrabel, est très clair. Pour ceux qui en doutaient, la vision d’Infrabel du transport ferroviaire, de l’avenir du réseau belge et donc wallon, est un trafic de masse entre centres importants. Le seul modèle rentable selon lui. C’est ce que l’on appelle la « massification des flux ». Effectivement, clash ! avec la vision des wallons, et l’utilisation qu’ils font du réseau très dense qui irrigue la Wallonie….lui.
.Un article à lire dans L'Avenir du 06/03/13

Pour que le Trilogiport ne soit pas un Bilogiport…

Un article de Bruno Boutsen à lire dans la Libre du 5/02/13

Il faut relancer le trafic marchandises par rail.

Tout de suite. Les décisions doivent être prises dès maintenant, pour amener les investisseurs a suivre la vision et les objectifs publics, et non l’inverse. Le Trilogiport pourrait être une pièce maîtresse en région liégeoise, un exemple pour la Wallonie : une approche plus verte de la logistique, en lien direct avec le développement de notre bassin. … Ah reconversion, quand tu nous tiens…

Plus de pistes pour les vélos wallons!


Bicycle- bicycle … Deux propositions -concrètes et pragmatiques- pour favoriser l’usage du vélo en Wallonie:

Le Tour de France à Liège…

« Quelque part sur la terre un paradis pour les cyclistes »…

 D’ailleurs, je me faisais encore la réflexion ce matin sur ma bécane … Le bonheur ! Les automobilistes : tous sympas ! Pas prêts à t’écraser pour gagner 3 secondes, à te renvoyer vers ta piste cyclable -qui n’existe pas,- pour leur laisser leur route à eux. C’est bien connu, tous les cyclistes adorent être sur la route, la tête dans les pots d’échappement, rien que pour énerver les automobilistes.

 Et comme le vélo, c’est une bonne habitude, pour la santé et pour l’environnement, il ne faut pas hésiter à mettre les enfants en selle dès le plus jeune âge…. Une expérience inédite à Liège. Une bonne dose de frayeur, gratos.

Ca me rappelle, quand je siégeais encore au conseil communal de la ville, et que le budget réservé pour des expériences pilotes « enfants en vélo à l’école » avait dû être retourné à la Région parce que les autorités ne l’avaient pas utilisé ! Ca m’énerve encore rien que d’y penser.

 Enfin, les choses vont changer ! J’espère. En effet, Liège a été sélectionnée par le gouvernement wallon pour être une des 10 « Communes pilotes Wallonie cyclable ». Des moyens conséquents sont octroyés à ces communes pour réaliser des aménagements et promouvoir l’usage du vélo.

Les mauvaises langues diront que ça ne peut pas être pire….

A lire ci-dessous, un article assez édifiant venant du blog d’un journaliste du journal Le Monde

A Liège, départ du Tour de France, difficile de se déplacer à vélo

La Gare de Mons

« La force de cette nouvelle gare est certainement de relier deux quartiers de la ville, restructuration importante pour Mons. Une autre belle donnée de ce projet est l’intégration complète des quais de bus dans la gare. Ces quais sont sur un pied d’égalité avec ceux des trains.

Ce qui est très regrettable : la démolition de l’ancienne gare. Comme pour la tour des finances aux Guillemins, ou comme …, ou…aucun élément objectif pour démolir un patrimoine construit, …il n’y a pas si longtemps. A cette cadence-là, on continue à épuiser les ressources. Réinventer l’espace construit sur base de l’existant me fascine davantage.

Ce qui est le plus regrettable : avoir encore choisi Santiago Calatrava. Architecte très formaliste, il nous offre -même si ce n’est pas vraiment donné 😉 deux gigantesques squelettes blancs sur un territoire aussi petit que la Wallonie! Un peu réducteur comme vision de l’architecture contemporaine des gares, non? « 

Article paru dans la DH du 20 juin 2012