Droit à la culture : un pas est franchi. Ecolo veillera à ce qu’il devienne une réalité

Le secteur l’attendait depuis plus de dix ans. Le nouveau décret relatif aux centres culturels a été adopté ce mercredi 20/11 en séance plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.Le référentiel du projet est aujourd’hui celui du « Droit à la culture », qui renvoie à l’article 27 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Le droit à la culture est un droit de l’Homme. Rien de moins. La Déclaration de Fribourg de 2007 explicite ces droits culturels qui nous sont chers : à savoir la liberté artistique, la promotion et la conservation des patrimoines, l’accès à la culture, la participation, la liberté de choix, et le droit de participer à la prise de décision en matière de politique ou de programmation culturelle.

La culture doit être ici vue comme nécessaire pour augmenter notre capacité de connaître, de désirer et d’agir. Elle est un levier d’une démocratie forte. Le décret consacre ces principes fondamentaux et balise des méthodes pour les mettre en œuvre sur le terrain.

Parmi les grands changements, on retrouve le projet d’action culturelle. C’est lui qui est désormais reconnu par les pouvoirs publics, et non plus l’opérateur. Chaque centre culturel doit ainsi proposer un projet qui vise à répondre au droit à la culture. Ce projet devra naître des besoins et des spécificités des populations et être élaboré en concertation avec les autres opérateurs présents sur le territoire. Cet ancrage est un des éléments clé de la réforme. Il se traduira par un meilleur maillage et une réelle intégration de l’offre culturelle, en lieu et place d’une juxtaposition des offres.

Pour Ecolo, il est indispensable d’une part que les arrêtés d’exécution soient adoptés au cours de cette législature.et d’autre part, que ce décret soit suivi d’engagements financiers de la part de ce gouvernement et des gouvernements futurs. Dans le cas contraire, nous aurions un beau décret, mais peu d’effets.

Le décret permet aussi un plus grand décloisonnement des secteurs culturels : arts de la scène, arts plastiques, danse, architecture, … peuvent s’épanouir dans le cadre des centres culturels. Ecolo plaide pour que des enveloppes spécifiques pour les actions spécialisées soient ajoutées et non retirées aux budgets des secteurs concernés.

Enfin, Ecolo suivra de près la mise en œuvre de dispositifs d’accompagnement – et notamment du personnel – sur le terrain, par le biais de formations, d’outils pédagogiques et de séances d’informations. Le partage des enjeux et des objectifs est une clé de la réussite concrète de cette réforme.

Veronica Cremasco et Isabelle Meerhaeghe

Députées communautaires

Share

Vote sur le décret relatif aux centres culturels ce mercredi en plénière du PFWB

 

Le Droit à la Culture est un Droit de l’Homme, ni plus ni moins (Art 27 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme)!

Ces droits culturels ont été explicités dans la déclaration de Fribourg de 2007 qui consacre le respect de la diversité et l’émancipation des individus comme les piliers d’une société démocratique.

La culture, dans toutes ses dimensions, augmente notre capacité à connaître, à désirer et donc à agir.

Sans culture pas de démocratie, enfin de démocratie active (on gardera notre droit de vote mais s’il est nécessaire il n’est pas suffisant).

Pour garantir ces droits, l’outil public par excellence est le centre culturel. Dans le nouveau décret qui sera voté demain, c’est désormais le projet d’action culturelle de ces centres qui sera  reconnu par le pouvoir public, plus l’opérateur en tant que tel. Le projet du centre devra être défini en fonction de son contexte, il devrait valoriser les offres existantes, combler les manques,  promouvoir la participation…

Les esprits pessimistes diront que ce n’est pas gagné, que le décret c’est bien beau mais il faudra voir sur le terrain, etc…

Bien entendu, il faudra continuer à suivre sa mise en oeuvre …  mais qui n’essaie rien n’a rien. L’enjeu est crucial et la réforme attendue.depuis plus de 10 ans.

 

Deux extraits du rapport sur le projet de décret qui réforme les missions et les subventions des Centres Culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

- L’importance de l’analyse partagée:
Ce sera de faire émerger, au moyen d’un processus participatif, les enjeux prioritaires de société au départ d’une analyse partagée du territoire d’implantation. Cette analyse est importante car elle permettra, à condition d’être correctement menée, une réelle intégration de l’offre culturelle sur le territoire, en lieu et place d’une juxtaposition des offres. L’analyse partagée est un des éléments qui doit permettre la mise en œuvre sur le terrain des droits culturels. L’objectif est ambitieux et il faut se donner les moyens de l’atteindre.Je veillerai tout particulièrement à suivre les étapes de cette mise en œuvre.
- Les problèmes de budget:
Malheureusement, des inquiétudes budgétaires existent… Il faudra que tous les groupes politiques soutiennent tant dans le gouvernement actuel, que dans les suivants, l’octroi des moyens nécessaires à la mise en œuvre de ce décret, pour qu’il puisse tenir ses promesses.

A découvrir ici: Le Rapport de Commission avec le projet de décret

Presse Papier-1

 

Ci-dessous, mes différentes questions à la Ministre Laanan sur le sujet:

« Avenir des centres culturels pendant la période de transition vers un nouveau décret »

« Nouveau décret sur les centres culturels et le développement culturel territorial »

« Interprétation de la circulaire relative aux centres culturels et état d’avancement du nouveau décret sur les centres culturels »

« Nouveau décret sur les centres culturels : état d’avancement et contenu »

« Futur décret « centres culturels » et chantier des Assises du développement culturel territorial »

 

Petite nouveauté, vous pourrez dorénavant suivre les séances plénières du PFWB en direct, les infos ici.

Share

Matinée-rencontre consacrée aux droits culturels

20131119 invit
Share

Ce mardi 5/11/13, discussions et votes sur le projet de décret relatif aux centres culturels en commission culture du PFWB.

Le décret adaptant les missions des centres culturels aux enjeux culturels contemporains était dans les cartons des cabinets ministériels depuis plus de 10 ans. Après un important travail de réflexion et de concertation des experts, des organisations représentatives et des acteurs du secteur, le nouveau texte va enfin voir le jour. Une concrétisation indispensable pour assurer une culture pour tous.

Les centres culturels sont de véritables points d’ancrage de la politique culturelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Répartis sur l’ensemble du territoire, chargés de missions éducatives, culturelles, d’innovation et de créativité et animé par du personnel motivé et compétent, ils constituent de formidables outils de proximité, de cohésion sociale et de développement culturel. Le décret encadrant leur action datant de 1992, un nouveau texte était indispensable.

Lettre d’info du groupe Ecolo au PFWB: Un nouveau décret pour les centres culturels

Le projet de décret

 

 

Share

Le nouveau décret sur les centres culturels: état d’avancement et contenu.

Voici la question que j’ai posée ce jour à Madame La Ministre Fadila Laanan

Question précédente à ce sujet posée le 31/01/12

Question précédente à ce sujet posée le 7/06/11

Share

« Vers un nouveau décret pour les centres culturels »: question à la Ministre Laanan

Ma question à La Ministre Laanan
Share

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress