Parlement wallon: les marathoniens du CoDT dans la dernière ligne droite

NAMUR 07/04 (BELGA) = La commission de l’Aménagement du territoire du  parlement wallon a entamé lundi matin la dernière ligne droite de son  marathon dédié au Code de développement territorial (CoDT). La  réunion est annoncée « au finish » et pourrait s’achever aux petites heures, avant un vote prévu mercredi et une adoption définitive en séance plénière après les vacances de Pâques.Ce CoDT est appelé à remplacer le Code Wallon de l’Aménagement du  Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP), vaste législation  qui organise aussi bien les plans de secteur et leur révision que la  vie quotidienne de particuliers qui réalisent des travaux dans leur maison.Ce vaste chantier, l’un des plus importants de la législature, a commencé son parcours parlementaire au début du mois passé. Plus de 200  heures de travail en commission y ont déjà été consacrées. Environ  300 amendements ont été déposés, une centaine ont été acceptés pour des raisons essentiellement techniques et de lisibilité.En début de matinée, il restait un peu moins d’un quart du projet élaboré par le ministre Philippe Henry à examiner, sans compter encore une soixantaine d’articles techniques articulant le Code avec d’autres décrets. NBA/(OCH)/

Share

Le CoDT (Code de développement territorial)

 

20140313 codt la libre
Share

Le future code de l’urbanisme (CoDT) commence son parcours au Parlement Wallon

20140205 Codt Vero l'avenir
Share

Colloque « Communauté de territoire, intelligence territoriale »

20131212 Agenda
Share

Colloque: L’implantation intelligente des entreprises sur le territoire comme levier de redéploiement économique

Affiche 29 nov

L’implantation intelligente des entreprises sur le territoire peut être un élément déterminant dans le redéploiement économique de nos régions et de facto vers la création d’emplois. Nous aborderons cette question à travers les concepts d’éco-zoning, d’écologie industrielle et de l’aménagement durable du territoire au service des entreprises. Comment favoriser le développement d’éco-zonings, l’aménagement durable du territoire au service des entreprise et l’écologie industrielle ? Quelles actions doivent être mises en place par les différents acteurs ? Quels rôles particuliers doivent jouer les pouvoirs publics et les acteurs politiques ? Quels sont les freins au développement de ces concepts en Wallonie en termes d’aménagement du territoire, de mobilité, d’énergie, de réhabilitation des sols, de gestion des espaces d’activité économique ? Quels sont les leviers dont disposent les pouvoirs publics pour lever ces freins ? En quoi les éco-zonings peuvent mieux répondre à l’enjeu de recréer des chaînes entières de production ? Quel est le rôle des intercommunales de développement économique ? Les bails emphytéotiques ne sont-ils pas une solution alternative plus flexible à la vente des terrains ?

 

Programme

  • 12h30 Accueil
  • 13h Mot de bienvenue Matthieu Content, Conseiller provincial
  • 13h15 Introduction Philippe Henry, Ministre wallon de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de la mobilité
  • 13h30 Ateliers
    • Développement de l’écologie industrielle en Wallonie
      Animateur : Christian Noiret, Député régional avec Bertrand Mercx, Ecores, Patrick Van Den Bossche, Agoria, un entrepreneur, un témoin de l’étranger
    • Développement des éco-zonings en Wallonie
      Animateur : Jonathan Piron, Conseiller politique avec Françoise Lejeune, SPI, Maïté Dufrasne, IDEA, un représentant du CPDT
    • L’aménagement du territoire au service des entreprises (avec focus sur la ville)
      Animatrice : Veronica Cremasco, Députée régionale avec Jean Jungling, UCM Liège, Bruno Bianchet, ULG – Ecogeo, un représentant de l’IEW, des représentants syndicaux
  • 15h Pause et retour des ateliers
  • 15h30 Dialogue de Conclusion
    Animatrice : Muriel Gerkens, Députée fédérale avec Philippe Henry, Ministre wallon de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de la mobilité et Michaël Van Cutsem, Institut Jules Destrée
  • 16h Conclusion et verre de l’amitié

29 Novembre 2013, 13:00 17:00

 

Tour Forem Conseil du Val Benoît, Quai Banning 4 – 4000 Liège

 

Inscription souhaitée à matthieu.content@ecolo.be

 

La vidéo du colloque est à découvrir ici

 

Share

Journée d’étude: Plus de nature et moins d’inondation lors d’urbanisation.

Nature et Urbanisation.inddLes indicateurs clés de l’environnement wallons nous rappellent que les surfaces urbanisées sont en constante progression (+ 23 % en 25 ans) et représentent 14,3 % du territoire. Cette urbanisation entraîne une perturbation du cycle naturel de l’eau. L’imperméabilisation plus ou moins complète provoque une vitesse accélérée d’écoulement des eaux vers les rivières et une plus grande probabilité d’inondation. L’urbanisation entraîne la perte des fonctions naturelles des sols et une perturbation du bon fonctionnement des écosystèmes. En ville, l’absence de nature provoque des surchauffes et réduit le bien-être subjectif.Quelques régions et villes européennes ont pris ce problème à bras le corps. Elles imposent sur chaque parcelle un système de retenue d’eau et une perméabilité minimale des sols. Dans le même temps, elles exigent qu’à travers les sols partiellement perméables, mais aussi sur les murs et les toits, la nature soit présente. Si un propriétaire ne peut atteindre l’objectif de perméabilité et de présence de la nature sur sa parcelle, il fait appel à un organisme qui le faut pour lui sur une parcelle proche.

La méthode de gestion de l’eau et de la nature par parcelle est-elle une opportunité pour la Wallonie ? Comment le réaliser et quels écueils éviter ? Ces questions et d’autres seront traitées lors de la demi-journée d’étude

 

PROGRAMME

  • 8h30 Accueil
  • 8h45  Introduction, Xavier Desgain, Député au Parlement wallon
  • 9h  Les méthodes pour gérer l’eau et la nature sur une parcelle
    • Comment pratiquement gérer l’eau et la nature sur une parcelle ? Maggy Hovertin, Bio-ingénieur, bureau Matriciel
    • Avantages et inconvénients d’une gestion de l’eau et de la nature sur chaque parcelle Philippe Funcken, Natagora.
    • Les pouvoirs publics face à la gestion de l’eau et de la nature sur chaque parcelle Paul Dewil, Ingénieur, Centre régional de gestion de crise
  • 10h  Les expériences hors Wallonie de la gestion parcellaire de l’eau et de la nature
    • Les expériences étrangères, Noémie Courtejoie, Département des Biens publics globaux, Ministère français de l’écologie, du développement durable, et de l’énergie
    • Les expériences en Belgique Hadelin de Beer, éco-Conseiller, Chercheur associé Etopia
    • les expériences à l’étranger, et l’intégration paysagère Bernard Capelle, Architecte paysagiste
  • 11h15  La Wallonie sur la voie de la gestion parcellaire de l’eau et de la nature
    • Suggestion pour un cadre législatif Véronica Cremasco, Députée au parlement wallon.
    • Réactions des parties prenantes :
      • Lionel Delvaux (IEW)
      • Un représentant de l’ordre des architectes
      • Nathalie Henry (Cobelba), Administratrice de la Fédération des Développeurs-Constructeurs de Logements
      • Pierre-Hugues Charlier, Union professionnelle du secteur immobilier
  • 12h30 Questions de la salle

21 novembre 2013, 8h30 > 12h30

Parlement wallon, bâtiment Saint Gilles, Rue notre dame 1 – 5000 Namur

Entrée gratuite

Infos & inscriptions (réservation nécessaire) : info@etopia.be

 

ACCÈS

 http://parlement.wallonie.be/conten…

 

Share

Echo de la presse suite à ma question sur le pont de Tilff

Un article de Marc Bechet à lire dans la DH du 28/05/13

Question du 27/05/13 posée au Ministre Di Antonio sur l’état d’avancement des réfections des ponts d’Esneux et de Tilff. 

Share

Le CoDT, le projet de nouveau Code de Développement Territorial

Un accord du gouvernement wallon et un débat serein au parlement, le tout sur une réforme de grande ampleur ! Ce n’est pas tous les jours ;-)

18.732 permis de construire ou de rénover octroyés en Wallonie en 2012 ! C’est dire si le Code de l’Aménagement du territoire organise la vie en société.

Mais le boulot ne fait que commencer : c’est un avant-projet, … Il faut encore que le texte fasse du chemin, mais le cadre de travail est stimulant, …  en tous cas pour l’instant (chat échaudé craint l’eau froide)

L’Olivier reprend des couleurs sur le nouveau code territorial

Le texte de mon intervention en plénière ce 30/04/2013

La refonte du Code de l’Aménagement du territoire n’était pas nécessaire, elle était indispensable !

Un article de Paul Piret à lire dans La Libre de ce 02/05/13

Veuillez trouver ci-dessous les différents podcasts concernant le débat:

Interventions des parlementaires (mon intervention à.p.d 30 min)

La réponse du Ministre Henry

Les répliques des parlementaires (ma réplique à 4min 55s)

 

 

Share

Ghettos? Mais quels ghettos?

Un article de Pascale Serat à lire dans L'Avenir du 22/03/13
Share

Qui a peur des éoliennes?

En août 2011, le gouvernement wallon, dans son entier, se donnait des objectifs ambitieux en matière de production d’énergie, et notamment d’énergie renouvelable, poussée dans le dos par l’Europe, il faut bien le dire… Pour l’énergie verte, plusieurs moyens de production sont envisagés et une belle part est consacré à l’éolien : technologie mûre, efficace, et créatrice d’emplois. La cible à atteindre : 4500GWh/an d’ici 2020. C’est un accord de majorité : tout l’Olivier rejoint l’objectif. Il faut diversifier nos sources de production, en reprendre le contrôle, être moins dépendant des marchés, respecter nos engagements environnementaux…Pour atteindre l’objectif, il s’agit de s’organiser. En effet, il faudra porter le nombre de mâts à quelques 700 ! Proportionnellement moins que l’éolien onshore du Danemark mais on sait qu’en Wallonie le changement est parfois lourd à entreprendre. Certains essaient de faire croire qu’on ne pourra plus lever les yeux sans voire une pale ! … OR les zones favorables identifiées par la carte représentent 3,5% du territoire, et c’est un maximum maximorum. Indécent, de la part de responsables politiques d’agiter des spectres qui empêchent de rencontrer notre avenir.Le secteur éolien c’est aussi 16.000 emplois d’ici 2030. Et ce qui est structurel, c’est que ces emplois concernent, non pas les chantiers de montage qui n’ont lieu qu’une fois, mais l’entretien… ! Oui des électromécaniciens avec des emplois durables… Mais ce sont peut-être des emplois trop verts pour être soutenus trop fort publiquement par d’autres ;-)Pour essayer d’y arriver (on n’est encore nulle part), il fallait se donner une vision, un cadre… En effet, impossible, avec une gestion au cas par cas comme aujourd’hui !

Un développement anarchique n’aurait jamais permis d’atteindre l’objectif, aurait bousillé notre cadre de vie, et nos paysages. Un plan de déploiement n’était pas nécessaire, mais indispensable.

La carte, fait partie de ce cadre tricéphale (cadre de référence + carte + décret) ! Elle divise toute la Wallonie en 50 lots de productible à atteindre et y donne les zones favorables pour implanter des éoliennes, le tout pour atteindre progressivement l’objectif. Les zones favorables sont les zones où le potentiel venteux est le meilleur, la distance à l’habitat est suffisante, et les lignes du paysage pas menacées.

Quelques voix s’élèvent dans le parlement wallon pour dire tout le mal qu’ils pensent du développement éolien, de l’énergie verte et … des écolos, surtout quand ils concrétisent avec autant de méthode la transition écologique ;-)

Ce sont quelques parlementaires, qui disent avoir peur, peur de l’éolien, peur des écolos. Quelques parlementaires, mais qu’on entend beaucoup, ou en tous cas qu’on relaie beaucoup, toujours les mêmes, pas les plus constructifs, pas les plus nombreux…

Non ! La Wallonie n’a pas peur, et ses mandataires non plus ! … Surtout pas peur de rencontrer l’avenir, de changer, de progresser.

Un article à lire dans L'Avenir du 07/03/13

La carte des lots croisée avec la carte des zones favorables

Un article à lire sur la page web du VifSuite web du Vif

 

 

Share

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress